15 juillet 2006

La guerre

Démocratiquement élu, comme le Hamas, comme naguère Hitler, souvent désigné comme "le fou", comme naguère Hitler dont il est manifestement un grand admirateur, Ahmadinejad tient des propos que nous ferions bien d'étudier de près.

Il est frappant qu'il ait averti,
jeudi 13/07/2006, qu'une frappe israélienne sur la Syrie serait considérée par Téhéran comme une attaque contre l'ensemble du monde islamique. C'est reconnaître que l'agression du Hezbollah contre Israël est en fait une agression de la Syrie, proche de Saddam Hussein, et cela suggère le rôle de l'Iran dans cette affaire, qu'illustre cette info de la Mena, "l'avion téléguidé qui s'est écrasé sur le navire de la flotte israélienne était de conception iranienne, piloté à distance depuis Beyrouth par des Gardiens de la révolution iranienne".

Il est facile de qualifier les actions israéliennes de disproportionnées comme le font à l'unisson nos médias et le président Chirac, mais encore faudrait-il pour en juger savoir évaluer précisément la nature des forces qui s'attaquent à Israël...

(pour ma part, j'ignore le degré de massivité des destructions que peuvent faire les armes dont disposent aujourd'hui l'Iran et la Syrie, mais il me semble préférable d'agir militairement contre des régimes proches du nazisme, aux ambitions génocidaires affirmées, avant que leur niveau d'armement devienne excessif)




0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home