16 juillet 2006

Les limites d'une métaphore

Le retrait israélien de Gaza l'été dernier, loin d'avoir été accueilli avec satisfaction par les antisionistes radicaux, avait donné lieu de leur part à des commentaires faisant plus que jamais la part belle à l'expression "prison à ciel ouvert" pour désigner la situation du minuscule territoire palestinien surpeuplé.

Les quantités prodigieuses d'armes qui entrent dans ce territoire ne suffisent pas à démentir l'expression en question, non plus que le fait que des tunnels aient pu être creusés vers l'Egypte ou vers Israël... En revanche, le fait (signalé récemment dans tous les medias) que plusieurs milliers de palestiniens qui se trouvaient en Egypte ont réussi à forcer le passage pour entrer dans la bande de Gaza me semble indiquer comme une limite à la métaphore de la prison : c'est en effet la première fois que j'entends parler d'une évasion ayant lieu dans ce sens là...

0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home