28 avril 2008

Le prix Bayeux a du style !

A propos d'un article de Vincent Hugeux publié le 24 avril dernier sur le site de l'Express et consacré à un reportage diffusé ce 28/04/2008 soir sur Canal + concernant "les guerres de l'information", nous avons envoyé le message reproduit ci-après à la rédaction de l'Express.

Précisons que Vincent Hugeux a reçu le "prix Bayeux" en 2005, prix attribué au journaliste pour un reportage en Ouganda; que dans son article sur le docu de Canal, M. Hugeux insulte MM. Karsenty et Landes en affirmant qu'ils font partie des
"spécimens les plus atteints par une forme pathétique de névrose obsessionnelle"; et ajoutons que nous n'avons reçu aucune réponse de M. Hugeux ni de l'Express.



From: Anatole
Date: 25 avril 2008
Subject: Le "prix Bayeux 2005" a du style !
To: emettout@lexpress.fr, courrier@lexpress.fr, vhugeux@lexpress.fr

Chers rédacteurs de l'Express,

Quel style, ce Vincent Hugeux ! Chapeau !

Je cite l'ami Vincent : "
[...] quelques-uns des spécimens les plus atteints par une forme pathétique de névrose obsessionnelle: citons l'historien Richard Landes ou le Français Philippe Karsenty".

Etre correspondant de guerre en Ouganda, ça donne des compétences en matière de psychopathologie, on dirait...

Mais le "
Prix Bayeux 2005" pourrait peut-être dans un prochain article ajouter à sa liste de "spécimens névrotiques obsessionnels" les noms de Richard Prasquier, président du CRIF, qui demande à son tour une enquête sur l'affaire en question.

Il pourrait sans doute aussi ajouter celui de sa consoeur Elisabeth Lévy, qui sur son blog reconnaît s'être trompée, comme l'ensemble de la profession, sur cette affaire.

Il pourrait peut-être encore inscrire dans sa liste de "névrosés obsessionnels",
le député Roland Blum, pour sa question posée le 8 novembre 2004 au gouvernement sur l'affaire France 2/Al-Dura.

Il pourrait même éventuellement mentionner, parmi les "spécimens"... Denis Jeambar, l'ancien patron de l'Express; je cite un extrait de son dialogue avec Shlomo Malka le 1er février 2005 sur la radio RCJ :

***

S. Malka : [...] Notamment quand Enderlin a dit, dans son commentaire, que Djamal et son fils sont la cible de tirs venus de positions israéliennes, ça c'est faux, et tout le monde en convient aujourd'hui.

D. Jeambar : Oui, tout le monde en convient aujourd'hui [...]

***

Et pourtant... entre "on nous cache tout, on nous dit rien" et "on nous cache rien, on nous dit tout", il y a la marge immense de l'investigation sérieuse, me semble-t-il...

Mais, pour dire les choses franchement, chers rédacteurs de l'Express, je trouve que les mots employés par Vincent Hugeux pour parler de MM. Karsenty et Landes est un genre de grossièreté qui mérite une interprétation politique.

Or, comment qualifier politiquement ce style d'insultes proférées par votre journaliste primé ?

Je vous laisse en décider; personnellement je ne le situerais pas du coté du débat d'idée, du désir de vérité, du sérieux et de l'intelligence.

Bien au contraire.

Très cordialement,
Anatole


0 Comments:

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home