05 décembre 2007

"lobby juif " et antisionisme à "Ce soir ou jamais"

Lors de l'émission "Ce soir ou jamais" de Frédéric Taddeï du mardi 4 décembre 2007, sur France 3, il y avait parmi les invités, Alain Soral (le mentor idéologique de Dieudonné), Houria Bouteldja (les Indigènes de la République), Dominique Jamet (journaliste à Marianne), l'écrivain Régis Jauffret, Jacques Chancel et Alain Touraine (un de ceux qui avaient signé le soutien à Edgar Morin affirmant que son texte était juste et équilibré, mais enfin, ce soir, face à Houria Bouteldja, il ne sera pas si mal...).

On peut revoir l'émission en suivant ce lien.


A la cinquième minute de l'émission, Dominique Jamet trouve malin de dire, à propos des déclarations antisémites du ministre algérien : "d'une certaine façon, il n'a pas tort : il y a en France un lobby juif", avant de préciser qu'il y a aussi un lobby auvergnat, et que Sarkozy n'a pas été élu par le "lobby juif" mais par une majorité de Français.

Puis, à la neuvième minute Houria Bouteldja déclare :
Je trouve extrêmement fâcheux que M. Jamet parle de "lobby juif"; il me semble plus juste de dire qu'il y a en France effectivement un lobby, mais sioniste, qui est bien plus important qu'un vulgaire lobby juif. Il faut choisir ses mots et bien dire qu'il y a un lobby sioniste en France, comme il y a un lobby sioniste aux Etats-Unis.

Jamet se défend :
Mais le ministre avait dit "lobby juif"..

Houria Bouteldja poursuit :
... et moi je corrige et je dis qu'il y a un lobby sioniste...

Jamet :
et moi je faisais référence aux propos du ministre...

Houria Bouteldja :
Non, vous avez dit qu'il y avait un lobby juif...

Jamet :
Parce que je faisais référence aux propos du ministre qui avait parlé de "lobby juif"...

Frédéric Taddeï, toujours souriant, à Houria Bouteldja :
Quelle nuance faites-vous ? comme ça on comprendra mieux...

Houria Bouteldja :
"juif" est une appartenance éthnique, religieuse ou culturelle, alors que le sionisme est une appartenance à une idéologie politique, qui est à l'origine du plus grand hold-up du siècle dernier, qui est le hold-up de la Palestine.

Alain Soral :
Il y a des Juifs qui ne sont pas sionistes, il y a des sionistes qui ne sont pas juifs, donc c'est plus compliqué

Houria Bouteldja :
absolument, ce sont des choses complétement différentes, il y a des non-juifs qui sont sionistes, comme il y a des sionistes qui ne sont pas juifs...

Frédéric Taddeï, passionné par le débat :
et il y a des Juifs qui ne sont pas sionistes

Alain Soral :
Excusez-moi, il y a aussi un problème avec le mot "lobby"

(...)

A la onzième minute, Soral repart sur le "lobby" :

pour aller au bout du lobby... Le problème du lobby il est simple : aux Etats-Unis ça n'aurait pas posé de problème, parce que les lobbys sont autorisés, alors qu'en France la constitution ne reconnait que l'intérêt général et des individus. Donc il y a des groupes de pression, des minorités agissantes mais c'est contraire à la loi, il y a une tartufferie énorme, parce qu'on ne peut pas dire qu'il y a des lobbys alors qu'il y en a, donc il vaudrait mieux changer la loi... on pourrait ouvertement parler de lobby auvergnat, pro-sioniste...

Jacques Chancel, après quelques remarques bien senties sur Chavez et Poutine, revient sur la déclaration antisémite du ministre algérien et fait justement remarquer qu'il s'agit d'une nouvelle forme de racisme.

On passe ensuite un extrait de l'interview de Sarkozy par Patrick Poivre d'Arvor. Sarkozy fait cette déclaration curieuse :
Je combattrai de toute mes forces l'antisémitisme, l'islamophobie et toute forme de racisme.

Pour souligner, à raison, qu'il y a parmi les Juifs et en Israël une grande diversité d'opinions, l'écrivain Régis Jauffret trouve judicieux de déclarer "Israël est une caricature de démocratie", avant de préciser : "c'est la démocratie poussée à sa quintescence, c'est une démocratie... "

Houria
Bouteldja l'interrompt
Pas pour les arabes...

Régis Jauffret :
Non mais d'accord, mais les gens votent (...) donc il faudrait qu'on m'explique, les intérêts communs des Juifs en France... Alors vous me direz : le sionisme; mais ils ne sont pas tous sionistes.

Houria Bouteldja
Oui, mais les Juifs sionistes ont effectivement le même intérêt.


Alain Tourraine
Je voudrais rappeler que, traditionnellement, les Juifs français votaient à gauche. Et puis après la période Likoud, une grande partie se sont déplacés vers la droite, ce qui prouve bien qu'il n'y a pas un lobby juif, mais qu'il y a une opinion des Juifs, qui change selon les circonstances, et évidemment le mot lobby est absolument inadmissible dans cette situation.

Quant à dire "Juif, sioniste, etc...", c'est très embarassant, parce que d'abord nous savons très bien que les gens qui se disent antisionistes sont souvent, aussi, antisémites...

Houria Bouteldja
Moi je suis antisioniste

Alain Touraine
C'est parfaitement votre droit...

Houria Bouteldja
Mais d'où vous tenez qu'il y a un lien ?

Alain Touraine
Ce que je veux dire, quand on parle de sionisme, c'est-à-dire d'Israël, on peut dire que la très grande majorité de la population française qui n'a pas oublié ce qu'a été la seconde guerre mondiale, et grâce au ciel aujourd'hui on parle beaucoup de ce qu'a été la Shoah...

Alain Soral
D'où la culture de la repentance, peut-être... la culture de la repentance que les Algériens nous demandent maintenant

Alain Touraine
Peut-être... on est dans un pays qui considère que ce que les Juifs ont subi rend, d'une certaine manière, l'Etat qu'ils ont créé je dirais non pas "sacrée" mais il
faut faire extrêmement attention, quand on est "anti-israël", ce qui est le droit de tout un chacun... Il faut d'abord respecter Israël, vous pouvez ensuite critiquer


Houria Bouteldja se lance alors dans un long discours, parfaitement construit :
Merci pour votre leçon d'humanisme, mais je m'inscris en faux... Il est nécessaire et impératif de critiquer Israël. Sarkozy dit "je veux lutter contre l'islamophobie et l'antisémitisme" (...) mais il a fait sa campagne sur les terres du Front National... il a soutenu Charlie-Hebdo dans sa campagne soit disant pour la liberté d'expression, qui soutenait une caricature raciste et islamophobe... comment prendre au sérieux sa volonté de combattre l'islamophobie...

Concernant l'antisémitisme : je crois que la meilleure manière de lutter contre l'antisémitisme, c'est de lutter contre le sionisme. C'est le sionisme et l'annexion des Juifs à l'idéologie
sioniste qui fait augmenter l'antisémitisme dans le monde. C'est l'annexion des Juifs à l'Etat d'Israël, un Etat qui pratique le terrorisme d'Etat, qui est par ailleurs à l'origine de l'expulsion d'un peuple de sa terre, qui fait des Juifs les complices, lorsqu'ils sont sionistes, de la misère et du malheur des Palestiniens. Donc je crois que si l'on veut à la fois lutter contre l'islamophobie et contre l'antisémitisme, il faut avoir des positions très claires sur l'origine du sionisme...

Alain Touraine, ironique
Supprimons l'Etat d'Israël, on pourra les noyer tous, comme ça il n'y aura plus d'antisémitisme puisqu'il n'y aura plus de Juifs

Houria Bouteldja
Permettez, je finis... Il faut d'abord comprendre quelle a été la fonction politique du sionisme. Les pays occidentaux, l'impérialisme occidental dans les années 40 a permis le sionisme parce qu'il servait ses intérêts dans le monde arabe : la mainmise des richesses du monde arabe par la création d'Israël... Vous croyez qu'ici dans les années 40 on était pas antisémite ? La création de l'état d'Israël, c'était aussi une façon de se débarasser des Juifs d'Europe.

Prenant ensuite à partie Jacques Chancel, Houria Bouteldja l'accuse de ne pas avoir dénoncé avec autant d'énergie les propos islamophobes et négrophobes qui se tiennent quotidiennement en France que les propos antisémites du ministre algérien. Chancel répond : "vous avez une telle sincérité, votre sincérité est évidente, qu'il est presque impossible de parler avec vous".

La soirée continue, à commencer par l'idée d'islamophobie comme racisme... je ne vais pas tout retranscrire....
environ 25 minutes d'émissions viennent déjà de se dérouler, et au-delà de la responsabilité pour chacun des propos qu'il a tenu, on a le sentiment extrêmement pénible d'assister au déferlement d'un torrent de haine antisémite. Même le brave Jauffret, qui a raison d'insister sur la diversité au sein du monde juif, sur la démocratie israélienne, etc., adhère à l'idée que "sioniste" est une insulte, que ce qui sauve les Juifs c'est qu'ils ne sont pas tous sionistes. Certes, Touraine a un peu rectifié le tir, mais sans jamais répondre sur le fond des arguments fallacieux d'Houria Bouteldja (par exemple, lorsqu'elle affirme que la démocratie israélienne n'est pas pour les arabes, ou quand elle affirme que la création d'Israël représente une mainmise de l'occident sur les richesses arabes... il est vrai qu'à ce niveau, il n'y a peut-être même pas besoin de répondre). Ce soir là, les oreilles des Juifs de France ont sifflé...

4 Comments:

At 6/12/07, Anonymous Anonyme said...

Mon cher Anatole,

Je pense que tu dois etre maso. Il y a belle lurette que je ne suis plus les émissions du service public (radio ou télé). Leur parti pris me donne chaque fois des boutons.
Bon courage quand meme si tu persistes.

 
At 6/12/07, Anonymous Anonyme said...

Et Taddeï toujours pas fichu de présenter correctement ses invités...
J'aurais revé d'un :
"Avec nous ce soir :
- Alain Soral, négre du Front National et proche de Dieudonné qui a été condamné à plusieurs reprises pour antisémitisme
- Houria Bouteldja, antisioniste hystérique proche de Tariq Ramadan
- Dominique Jamet, gaulliste

En gros, chers amis, pour défendre le droit des juifs à continuer à exister librement, il faudra seulement compter sur Touraine et Jaffret, Nabe, si tu nous regardes, je te kiffes et vive Céline, quel style ! Roland (Dumas), je suis déçu que tu n'ais pu te joindre à nous, on manque d'esprit libre comme toi ! La semaine prochaine tu reviens, il y a aura aussi un certain kemi"

Taddei, c'est plus "ce soir ou jamais" mais "t'empêches tout le monde de dormir"...

 
At 12/12/07, Anonymous Anonyme said...

"Nabe, si tu nous regardes, je te kiffes et vive Céline, quel style ! Roland (Dumas), je suis déçu que tu n'ais pu te joindre à nous, on manque d'esprit libre comme toi ! La semaine prochaine tu reviens, il y a aura aussi un certain kemi"

Non mais je rêves, ma caricature rejoint la réalité ! Ce soir chez Taddei : les crapules Roland Dumas et Nabe...Elles ont un point commun, être des fans inconditionnels de Dieudonné...Ils prennent Dieudo pour le nouveau Céline ("mort aux juifs..." => "les point de suspension, mais quel style !", "peuple é-lllu, mes excuses...dans ton cul" => "mais quel audace, le nouveau Coluche vous dis-je"...J'attends sincèrement qu'il fasse une émission sur le droit des juifs à vivre : "pour les renvoyer de notre pays, taper 1. pour dissoudre l'Etat d'Israël taper 2, les deux réponses précédentes taper 3"...

Bon, il a prévu une contradiction à la hauteur, c'est déjà ça. Mais 5 minutes pour Hitler, 5 minutes pour les juifs, ça me débecte...

Dumas qui revient d'une réunion de soutien à Kadhafi tenu au Ritz... (mais n'ont-elles pas été interdites, toutes ces manifs ?)

 
At 30/3/10, Blogger Aurélien said...

bonsoir je ne suis pas juif et je dois avouer que je n'ai pas été choqué par les propos de l'émission.
je pense qu'on peut critiquer le sionisme sans être antisémite au même titre que critiquer l'islamisme sans être islamophobe.
l

 

Enregistrer un commentaire

Links to this post:

Créer un lien

<< Home